L'ouragan Matthew s'affaiblit, 11 morts signalés aux Etats-Unis

le
0
 (Actualisé avec localisation et parcours de l'ouragan) 
    * Onze morts aux Etats-Unis 
    * Près de 900 tués en Haïti, ou le choléra se répand 
    * La France et les Etats-Unis envoient des secours 
    * Évacuations massives dans quatre Etats américains 
    * L'ouragan faiblit progressivement, selon le NHC 
 
    par Scott Malone et Harriet McLeod 
    CHARLESTON, Caroline du Sud/SAVANNAH, Géorgie, 9 octobre 
(Reuters) - L 'ouragan Matthew, qui a fait près de 900 morts et 
des milliers de sans-abri en Haïti, a perdu de sa puissance 
samedi en abordant la Caroline du Sud après avoir longé les 
côtes de Floride et de Georgie où il a provoqué de graves 
inondations des coupures d'électricité.  
    Onze morts ont été signalés dans le sud-est des Etats-Unis.  
    Les vents de Matthew, l'ouragan atlantique le plus puissant 
depuis 2007, soufflent désormais à 120 km/h, soit la moitié de 
la vitesse qu'ils atteignaient au plus fort de la tempête, qui a 
été reclassée en ouragan de première catégorie alors quelle 
était en cinquième - la dernière - il y a une semaine. 
    L'oeil de Matthew est arrivé sur le continent près de 
McClellandville, un village situé à une cinquantaine de 
kilomètres au nord de Charleston, ville de Caroline du Sud qui a 
été devastée par un ouragan de catégorie quatre en 1989.  
    En dépit de son affaiblissement, la dépression pourrait 
toutefois provoquer de graves inondations en Georgie et en 
Caroline du Nord, avertit le Centre national des ouragans (NHC), 
qui redoute de nouveaux décès. Cinq ont déjà été imputés à 
Matthew en Floride, trois en Caroline du Nord et trois en 
Géorgie. 
    Vers 03h00 GMT, l'ouragan était à 55 kilomètres au sud de 
Cape Lookout, en Caroline du Nord, a précisé le NHC, ajoutant 
que l'oeil de la tempête se rapprocherait des côtes de cet Etat 
ce dimanche. 
    Le gouverneur de la Caroline du Nord Pat McCrory a exhorté 
les habitants de l'Etat à éviter les rues et les trottoirs pour 
ne pas être confrontés aux "conditions mortelles" provoquées par 
d'importantes inondations et des débris. 
    Plus de deux millions de foyers et d'entreprises sont privés 
d'électricité depuis le passage de Matthew, essentiellement en 
Floride et en Caroline du Sud. 
    En Floride, 6.000 personnes ont passé la nuit dans des 
abris, a annoncé le gouverneur Rick Scott, qui s'est dit soulagé 
que l'ouragan n'ait pas fait davantage de dégâts. "Nous sommes 
tous bénis que Matthew ait longé la côte", s'est-il félicité.  
     
         
    LE CHOLÉRA, NOUVELLE URGENCE EN HAÏTI 
    Haïti, dont les habitants se relèvent à peine du tremblement 
de terre de 2010 qui a fait 200.000 morts, a payé un tribut 
beaucoup plus lourd. Selon un dernier décompte établi vendredi 
par Reuters à partir des chiffres fournis par les autorités, la 
tempête y a fait 877 tués.  
    Matthew s'est abattu sur Haïti mardi avec des vents de 233 
km/h et des pluies torrentielles. Trois villes signalent 
plusieurs dizaines de morts. C'est le cas de Chantal, dont le 
maire a fait état de 86 tués, pour la plupart victimes de chutes 
d'arbres, et de 20 disparus.  
    La région de Grand'Anse, dans le Nord, compte également de 
nombreux disparus, tout comme Les Anglais, où ils sont plusieurs 
dizaines, selon un membre de l'administration locale.  
    Après les intempéries, les Haïtiens sont désormais menacés 
par le choléra, qui a déjà 13 morts dans le Sud-Ouest. 
    Six personnes ont succombé à la maladie à Randel et les sept 
autres décès sont survenus à Anse-dAinault. Le Dr. Donald 
François, directeur du programme de lutte contre le choléra du 
ministère haïtien de la Santé, a fait état de 62 malades. 
    Médecins sans frontières a dépêché des équipes dans le Sud 
pour tenter d'enrayer l'épidémie.  
    Les réseaux de téléphonie mobile étant hors d'usage et les 
routes inondées, l'aide a mis du temps à parvenir aux zones 
touchées par la catastrophe. 
    La France a annoncé vendredi l'envoi d'un avion avec 60 
militaires de la sécurité civile, ainsi que 32 tonnes de 
matériel, dont deux stations de purification de l'eau et du 
matériel humanitaire de première urgence".  
    "Le plus urgent est maintenant de fournir de l'eau potable à 
la population et de prévenir les risques sanitaires", souligne 
l'Elysée dans un communiqué.  
    Le Mesa Verde, un navire amphibie de l'US Navy, est lui 
aussi en route vers Haïti. Il transporte des hélicoptères, des 
bulldozers et des moyens d'acheminement d'eau potable et deux 
espaces permettant de réaliser des interventions chirurgicales. 
 
 (Avec Brendan O'Brien à Milwaukee, Zachary Goelman à Orlando, 
David Shepardson à Washington et Joseph Guyler Delva à 
Port-au-prince; Jean-Philippe Lefief et Benoît Van Overstraeten 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant