L'Ouganda veut retirer ses troupes de République centrafricaine

le
0
    KAMPALA, 10 juin (Reuters) - L'Ouganda prévoit de retirer 
d'ici la fin de l'année ses 2.500 hommes engagés en République 
centrafricaine sur les traces des rebelles de la LRA (Armée de 
résistance du seigneur), a annoncé vendredi l'armée ougandaise.  
    Ce retrait ne signifie pas que l'Ouganda met fin à son 
opération, mais Kampala manifeste ainsi son découragement face 
au peu d'aide internationale qu'il reçoit, a expliqué un 
porte-parole militaire, Paddy Ankunda.  
    "Il semble qu'il n'y ait pas, de la part des acteurs ou 
bailleurs de fonds internationaux, de volonté de contribuer au 
règlement du problème LRA", a-t-il dit.  
    La Cour pénale internationale a émis des mandats 
internationaux pour l'arrestation du chef du groupe armé Joseph 
Kony et de ses adjoints. La LRA est accusée de nombreux crimes, 
de la mutilation de ses victimes à l'enlèvement d'enfants.  
    Le groupe, qui ne compte plus que quelques centaines de 
combattants, continue à lancer des attaques contre les civils. 
Une organisation pistant la LRA a déclaré que cette dernière 
avait kidnappé plus de 200 personnes en avril dernier dans l'est 
de la République centrafricaine. 
 
 (Elias Biryabarema; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant