L'Ouganda veut relancer les négociations de paix au Burundi

le
0
    KAMPALA, 19 décembre (Reuters) - L'Ouganda a fait savoir 
samedi qu'il allait relancer les négociations de paix pour le 
Burundi, idée aussitôt saluée par le gouvernement et par CNARED, 
la plus importante coalition de l'opposition. 
    Vendredi, l'Union africaine a annoncé qu'elle se préparait à 
dépêcher un corps de 5.000 hommes chargés de protéger la 
population civile au Burundi, en vertu de son pouvoir de 
déployer des troupes dans un pays membre contre sa volonté, ce 
qui sera une première. 
    Le Burundi a basculé dans une grave crise politique en avril 
avec l'annonce par le président Pierre Nkurunziza de son 
intention de briguer un troisième mandat. Les manifestations et 
les violences qui sont intervenues n'ont pas empêché le 
déroulement de la présidentielle, par laquelle le sortant a 
obtenu ce troisième mandat. 
    Selon les Nations unies, au moins 400 personnes ont péri au 
Burundi depuis avril dernier. 
    Le ministre ougandais de la Défense, Chrispus Kiyonga, a 
déclaré lors d'une conférence de presse à Kampala que la 
situation se détériorait au Burundi. 
    "Il est désormais bon, et crucial, que le dialogue 
reprenne", a estimé le ministre. 
    Selon lui, 14 groupes représentant différents pans de la 
société burundaise, dont le parti au pouvoir, des formations 
d'opposition et la société civile, participeront à ces 
négociations. 
 
 (Elias Biryabarema; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant