L'Ouganda prêt à rouvrir une mine de cuivre

le
0

Commodesk - Trois décennies après sa fermeture, la mine de cuivre de Kilembe, en Ouganda, pourrait être de nouveau en activité prochainement. Le gouvernement a en effet indiqué qu'il s'apprêtait à lancer des enchères pour l'exploitation du site.

Kilembe se trouve dans l'ouest de l'Ouganda, à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC). La mine avait été abandonnée dans les années 1980 suite aux troubles politiques et à la faiblesse des cours du cuivre.

Les investisseurs intéressés ont jusqu'à fin novembre pour se faire connaître. Les autorités ougandaises espèrent recevoir 100 millions de dollars américains pour la vente de la licence d'exploitation. Au printemps dernier, le chinois Gingko Energy avait fait part de son intérêt pour redémarrer la production.

Dans la zone déjà exploitée, il resterait environ quatre millions de tonnes de minerai disponible. Le site comprend également une zone de 16 km2 non encore exploitée, potentiellement riche en cuivre.

Un projet de reprise de Kilembe avait déjà été avancé en 2008. Mais les négociations avec la compagnie intéressée n'avaient pas abouti.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant