L'Otan veut renouer le contact avec les militaires russes

le
0

(Avec déclarations de Breedlove sur l'implication russe en Ukraine) BRUXELLES, 22 janvier (Reuters) - Les responsables militaires de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord souhaitent rétablir des relations avec leurs homologues russes, a déclaré jeudi le commandant en chef de l'Otan, tout en déplorant un nouveau renforcement du dispositif russe dans l'est de l'Ukraine. Selon le général américain Philip Breedlove, les combats des derniers jours dans la région de Donetsk sont plus violents que ceux qui avaient précédé la signature d'un accord de cessez-le-feu à Minsk, la capitale de la Biélorussie, le 5 septembre. L'Otan, qui avait constaté une diminution de la présence militaire russe dans le Donbass après cet accord, a récemment noté un mouvement inverse, a ajouté le commandant en chef de l'Alliance pendant une conférence de presse. "Nous constatons que les forces (séparatistes) soutenues par Moscou ont reconstitué leur capacité à faire pression sur les forces gouvernementales", a-t-il dit en évoquant l'arrivée sur le front d'armes sophistiquées. "Nous commençons à détecter des signaux de systèmes de défense aérienne et de systèmes de guerre électronique qui avaient déjà accompagné les précédents mouvements des troupes russes en Ukraine", a-t-il précisé. Alors que Moscou dément toute implication dans le conflit ukrainien, le général Breedlove a jugé nécessaire de rétablir les canaux de communication avec l'armée russe. "Nous avons énormément discuté du moyen de renouer le contact et du fait que la communication avec nos interlocuteurs militaires en Russie est importante", a-t-il dit à l'issue d'une réunion des responsables militaires de l'Otan. Le haut gradé américain a précisé que des échanges avec le général Valery Guerassimov, commandant en chef de l'armée russe, avaient encore eu lieu après l'annexion de la région ukrainienne de Crimée par la Fédération russe l'an dernier. "Nous allons renouer cela, nous avons discuté entre nous des moyens de le faire (...) mais, oui, nous allons rétablir le contact avec Valery (Guerassimov)", a-t-il dit. L'Allemagne a évoqué des "progrès" à l'issue d'une réunion à quatre (Ukraine, Russie, Allemagne et France), qui s'est tenue mercredi soir à Berlin, avec la conclusion d'un accord sur l'établissement de zones de sécurité entre séparatistes pro-russes et troupes gouvernementales dans l'est de l'Ukraine. ID:nL6N0V04YW Mais, jeudi, de violents combats ont encore eu lieu dans le périmètre de l'aéroport de Donetsk et un obus tombé près d'un trolleybus de la ville tenue par les séparatistes a tué au moins huit civils. ID:nL6N0V117A (Adrian Croft; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant