L'Otan tire les leçons de la guerre de Libye 

le
0
En visite à Paris, l'amiral Gianpaolo Di Paola, le patron du comité militaire de l'Alliance, a dressé vendredi un bilan positif de l'opération contre le régime de Kadhafi.

À l'occasion de sa première visite à Paris depuis la réintégration de la France dans le commandement militaire ­intégré de l'Otan, l'amiral Gianpaolo Di Paola, le patron du comité militaire de l'Alliance, a dressé aujourd'hui un bilan particulièrement positif de la guerre en Libye. «Succès militaire» ayant permis d'éviter le massacre de civils à Benghazi tout en évitant les dégâts collatéraux, l'opération contre le régime de Kadhafi fut aussi selon lui un «succès politique». «Pour agir en Bosnie, il nous a fallu plusieurs années. Pour intervenir au Kosovo, plusieurs mois. En Libye, nous avons mis six jours seulement pour agir. Et nous avons obtenu le soutien de nos partenaires arabes », se félicite le plus haut responsable militaire de l'Otan, dont le mandat expire dans quelques mois.

Pour autant, l'intervention en Libye n'est pas considérée à Bruxelles comme un modèle pour les futures opérations de l'Alliance. «Chaque mission, pas seulement la Liby

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant