L'Otan prolonge sa mission en Libye 

le
0
Certains diplomates redoutent de voir l'énergie de l'Europe durablement accaparée par ce conflit.

De notre correspondant à Bruxelles

Kadhafi et le sort qui l'attend continuent de dicter le calendrier des alliés en Libye. En dépit d'assurances européennes et américaines répétées que les jours du colonel sont comptés, l'Otan vient de prolonger de trois mois sa mission militaire. Sans certitude absolue qu'elle en sera venue à bout en septembre, à l'échéance fixée.

«La question n'est pas de savoir si Kadhafi va tomber mais quand. Cela pourrait prendre du temps, cela pourrait arriver demain. J'espère l'issue avant l'expiration du (nouveau) mandat de 90 jours. Nous poursuivrons la mission aussi longtemps qu'il faudra.» En annonçant la décision de l'Alliance, le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen a prudemment brossé un calendrier qui pourrait conduire vers la fin de l'année.

Dix semaines de bombardements ont sans conteste affaibli le régime. Les rebelles ont gagné du terrain, desserrant l'étau autour de Misrata et poussant vers la frontière tunisienne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant