L'Otan ne réfléchit pas à une zone d'exclusion aérienne en Syrie

le
0

ANKARA, 9 octobre (Reuters) - L'instauration d'une zone d'exclusion aérienne ou d'une zone tampon dans le nord de la Syrie, réclamée par la Turquie à la coalition mise sur pied par les Etats-Unis contre l'Etat islamique (EI), n'est pas à l'ordre du jour, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. "Je pense qu'il n'y a pas de solution simple aux problèmes que nous rencontrons", a déclaré Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre turc des Affaires étrangères, Melvut Cavusaoglu. "Ce n'est pas une question qui a été discutée dans le cadre de l'Otan", a-t-il dit, en allusion à la création d'une zone d'exclusion aérienne. (Tulay Karadeniz; Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant