«L'Otan ira au bout de sa mission en Libye»

le
0
INTERVIEW - Le général Bouchard, commandant de l'opération «Protecteur unifié», accuse Tripoli de retenir 25 000 civils en otages.

Pilote d'hélicoptère chevronné, le général canadien Charles Bouchard a été nommé le 25 mars dernier commandant de l'opération «Protecteur unifié» de l'Otan en Libye. Il a reçu l'envoyé spécial du Figaro à bord du porte-avions italien Garibaldi, au large de la Libye. 

LE FIGARO. - En Libye, ce que certains voyaient comme une guerre éclair dure depuis quatre-vingt-dix jours. Combien de temps encore?

Général Charles BOUCHARD. -C'est une question qu'il faut poser à Kadhafi, cela dépend de lui et de son régime uniquement. Ce sont eux qui doivent cesser les violences. Ensuite, il reviendra aux Libyens de décider pour eux-mêmes, comme le font les Tunisiens et les Égyptiens. Malheureusement, le régime du colonel est plus répressif…

Est-ce vraiment une surprise?

La Libye est différente de ses voisins. Il n'y a pas de loyauté au pays, mais une allégeance à la famille, à la tribu. Il est difficile pour la population de se soulever en masse si les chefs de cl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant