L'Otan invite le Monténégro à la rejoindre

le
0
    BRUXELLES, 2 décembre (Reuters) - Les ministres des Affaires 
étrangères de l'Otan ont décidé mercredi d'inviter le Monténégro 
à entamer des négociations en vue de son adhésion, au risque de 
tendre davantage encore les relations avec la Russie. 
    Moscou considère que toute expansion de l'Alliance 
atlantique dans les Balkans est une provocation. 
    Si le processus aboutit, le Monténégro deviendra le 29e Etat 
membre de l'Otan, le premier à entrer dans l'Alliance depuis les 
adhésions de la Croatie et de l'Albanie en 2009. La négociation 
pourrait durer jusqu'à 18 mois. 
    Des diplomates de l'Otan expliquent que l'invitation faite à 
ce petit pays de 650.000 habitants est un message adressé à la 
Russie et vise à prévenir Moscou qu'il n'a pas de droit de veto 
sur l'expansion de l'Alliance. 
    En septembre, le ministre russe des Affaires étrangères, 
Sergueï Lavrov, a déclaré que toute extension de l'Otan serait 
"une erreur, et même une provocation". Et il avait qualifié 
d'"irresponsable" la politique du bloc atlantique à l'égard de 
ses voisins. 
    A Moscou, le sénateur Viktor Ozerov, président de la 
commission de la Défense et de la Sécurité du Conseil de la 
Fédération (la chambre haute du parlement), a réagi à l'annonce 
en déclarant que la Russie mettrait fin à tous ses projets 
communs avec le Monténégro si le pays adriatique adhérait à 
l'Alliance, rapporte l'agence de presse RIA. 
    L'Otan a rompu ses contacts formels avec la Russie en avril 
2014 à la suite de l'annexion de la Crimée et du déclenchement 
du conflit séparatiste dans l'est de l'Ukraine qui a fait plus 
de 8.000 morts depuis. 
 
 (Robin Emmott avec Jack Stubbs à Moscou; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant