L'Otan condamne les violations de l'espace aérien turc par la Russie

le
0

BRUXELLES, 5 octobre (Reuters) - L'Otan a condamné lundi les violations "irresponsables" et "dangereuses" de l'espace aérien turc par des appareils russes participant aux opérations en Syrie. Lors d'une réunion d'urgence des ambassadeurs de ses 28 Etats membres à Bruxelles, l'Alliance atlantique a également demandé à la Russie de cesser immédiatement ses attaques contre l'opposition et les civils syriens et de se concentrer sur la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI). Dans un communiqué, l'Otan demande des explications "immédiates" à Moscou. "Les Alliés protestent fermement contre ces violations de l'espace aérien turc et condamnent ces incursions dans l'espace aérien de l'Otan", précise l'organisation qui souligne le "danger extrême" que représente "une telle attitude irresponsable". "Ils appellent la Fédération de Russie (...) à s'expliquer immédiatement sur ces violations." La Turquie a accusé lundi la Russie d'avoir violé son espace aérien pendant des raids en Syrie. Le ministère turc des Affaires étrangères a indiqué qu'un avion russe avait violé l'espace aérien turc samedi près de la province d'Hatay, frontalière de la Syrie, ce qui a conduit l'armée turque à faire décoller deux chasseurs F-16 pour l'intercepter. Un autre incident s'est produit dimanche lorsqu'un Mig-29, un type d'appareil utilisé par les armée russe et syrienne, a verrouillé son radar de tir sur deux F-16 turcs qui patrouillaient le long de la frontière, a-t-il ajouté. ID:nL8N1252FM (Robin Emmott, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant