L'Otan condamne le renforcement militaire russe en Crimée

le
2

BRUXELLES, 2 décembre (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'Otan et de l'Ukraine ont condamné mardi le renforcement de la présence militaire russe en Crimée et les "manoeuvres délibérées de déstabilisation" menées par Moscou dans l'est de l'Ukraine. La Crimée a été annexée par la Russie en mars dernier, à la suite de la "révolution de Maïdan" à Kiev qui a renversé le président pro-russe Viktor Ianoukovitch. La semaine dernière, le commandant en chef des forces de l'Otan en Europe, le général américain Philip Breedlove, s'est dit inquiet de la situation en Crimée, où la présence des forces russes permet au Kremlin d'exercer une influence militaire sur l'ensemble de la région de la mer Noire. L'Otan craint en particulier la possible installation de missiles de défense et de missiles sol-air dans la péninsule. Dans un communiqué publié mardi à l'issue d'une réunion à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l'Alliance s'inquiètent également des projets militaires prêtés à la Russie sur les rives de la mer Noire et condamnent fermement les manoeuvres "de déstabilisation continues et délibérées dans l'est de l'Ukraine, en violation du droit international, notamment la livraison de chars de combat, de systèmes perfectionnés de défense antiaérienne et d'autres armes lourdes aux séparatistes". Le chef de la diplomatie américaine John Kerry entend parler avec ses homologues européens de nouvelles sanctions contre la Russie si les combats ne cessent pas dans l'est de l'Ukraine, a par ailleurs déclaré dans la capitale belge un responsable du département d'Etat. De sources diplomatiques européennes, on dit que l'Union n'est guère tentée par une telle mesure, sauf si la situation se détériore fortement sur le terrain. (Adrian Croft et Lesley Wroughton; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mardi 2 déc 2014 à 16:03

    la reponse http://russia-insider.com/en/germany_politics_media_watch/2014/11/06/01-08-03pm/our_exclusive_interview_german_editor_turned_cia

  • v.sasoon le mardi 2 déc 2014 à 16:03

    et la russie condamne le renforcement de l 'otan en europe, mais pourquoi on en parle pas?