L'Otan admet avoir tué des civils en Libye

le
0
Un quartier d'habitation de Tripoli a été visé ce week-end par erreur. Selon le gouvernement libyen, neuf personnes ont été tuées.

C'est la première fois que l'Otan reconnaît une «bavure» depuis le début de son intervention en Libye. Dans la nuit de samedi à dimanche, un raid sur Tripoli a fait selon l'Alliance «un certain nombre de victimes civiles». Le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, affirme qu'il y a eu neuf morts, dont cinq membres d'une même famille, et dix-huit blessés dans le quartier résidentiel d'al-Arada.

«Un site militaire de missiles était la cible prévue de frappes aériennes à Tripoli (…) Toutefois, il s'avère qu'une arme n'a pas frappé la cible prévue», a admis l'Otan, invoquant une «erreur dans le système» et regrettant «la perte de vies de civils innocents». Chacune des sorties d'avions alliés, précise le communiqué, est «préparée et exécutée avec un grand soin pour éviter les victimes civiles».

De son côté, le gouvernement libyen a sauté sur l'occasion pour dénoncer des actes «barbares», accusant l'Otan de viser «délibérément des civ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant