L'Otan accepte qu'Israël ait une représentation à son siège

le
0
    BRUXELLES, 4 mai (Reuters) - L'Otan a annoncé mercredi avoir 
accepté la demande d'Israël de disposer d'une représentation au 
siège de l'Alliance atlantique à Bruxelles, signe d'un timide 
rapprochement entre l'Etat juif, qui n'est pas membre de 
l'organisation, et la Turquie, qui en est un des piliers. 
    Israël et la Turquie ont accru ces derniers temps leurs 
efforts pour rétablir un lien, durement mis à mal par 
l'arraisonnement par Israël d'un navire turc, le Mavi Marmara, 
qui tentait, dans le cadre d'une "flottille pour Gaza", de 
briser le blocus de l'enclave palestinienne en 2010. Neuf 
militants turcs qui étaient à bord du Mavi Marmara avaient alors 
été tués. 
    L'Otan a indiqué par un communiqué que l'ambassadeur 
d'Israël en Belgique allait désormais diriger la mission de son 
pays auprès de l'alliance atlantique. 
    Le ministère israélien des Affaires étrangères s'est 
félicité de la décision de l'Otan. Israël est partenaire du 
"dialogue méditerranéen" initié par l'alliance, tout comme six 
autres pays non membres de l'Otan dans la région. 
    La mission de la Turquie à l'Otan n'a fait aucune 
déclaration mercredi. Par le passé, Ankara s'était opposé à 
certaines formes de coopération entre l'alliance et Israël après 
l'abordage du Mavi Marmara. 
    Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a dit 
mercredi qu'Ankara avait évoqué avec le secrétaire général de 
l'Otan, Jens Stoltenberg, la question de l'ouverture de la 
mission israélienne auprès de l'Otan. 
     
 
 (Gabriela Baczynska à Bruxelles, Jeffrey Heller à Jérusalem et 
Gulsen Solaker à Ankara; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant