L'otage Serge Lazarevic libre après trois ans de captivité «très éprouvante»

le
2
L'otage Serge Lazarevic libre après trois ans de captivité «très éprouvante»
L'otage Serge Lazarevic libre après trois ans de captivité «très éprouvante»

A en croire les rares signes de vie distillés au cours de sa captivité, ses conditions de captivité ont été dures. Serge Lazarevic, dernier otage français dont la libération vient d'être annoncée ce mardi par François Hollande, a été enlevé au Mali par Aqmi (Al-Qaida au Maghreb Islamique) le 24 novembre 2011 par un groupe d'homme armés, dans leur hôtel, à Hombori (nord), en compagnie de Philippe Verdon, avec qui il était en voyage d'affaires. 

Récemment, cet homme d'une cinquantaine d'années, à la double nationalité française et serbe, était apparu dans une vidéo, en vie mais visiblement en mauvaise santé. Selon le communiqué publié par l'Elysée ce mardi, l'ex-otage «est en relativement bonne santé, en dépit des conditions très éprouvantes de sa longue captivité».

Malade mais en vie

Cette dernière preuve de vie, diffusée le 17 novembre par ses ravisseurs, n'était en effet pas rassurante pour autant. Serge Lazarevic y affirmait en effet avoir «mal aux reins» et «souffrir d'hypertension et d'asthme». Après la diffusion de cette vidéo, la fille de l'otage s'est déclarée «très choquée» de voir son père, colosse de 1,98 m, si affaibli. Diane Lazarevic avait demandé aux autorités françaises de mettre les «bouchées doubles» afin, espère t-elle, une «libération pour Noël».

De rares nouvelles

Le 6 novembre dernier, le chef de l'Etat avait évoqué, lors de l'émission «François Hollande face aux Français» sur TF1, le sort du désormais ex-otage en indiquant : «Nous n'avons pas de nouvelle qui laisserait penser qu'il aurait été assassiné. Nous avons donc des preuves qui laissent penser qu'il est vivant». Problème, ces preuves n'étaient pas «récentes».

Tout au long de sa captivité, les nouvelles étaient rares. En juin dernier, alors que sa famille était sans nouvelles de lui depuis plus de deux ans, Serge Lazarevic était apparu dans une autre vidéo diffusée par la chaîne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le mardi 9 déc 2014 à 15:45

    Voilà une bonne nouvelle. Elles sont assez rares ces temps-ci. Souhaitons-lui un bon rétablissement. Les circonstances de sa libération seront étudiées plus tard. Trois ans de captivité, c'est long. lui ne l'avait vraiment pas cherché. Félicitons ceux qui ont permis son retour parmi les siens.

  • Breizhll le mardi 9 déc 2014 à 14:06

    ça nous a couté combien exactement...?