L'otage John Cantlie dans une vidéo de propagande du groupe État islamique

le
0
Le photojournaliste John Cantlie dans une vidéo des djihadistes de l'État islamique.
Le photojournaliste John Cantlie dans une vidéo des djihadistes de l'État islamique.

Une visite qui fait froid dans le dos. Dans une vidéo de propagande de l'organisation État islamique mise en ligne vendredi 2 janvier, l'otage britannique John Cantlie fait le guide touristique pour la ville de Mossoul en Irak, tenue par les djihadistes. Le photojournaliste britannique âgé de 43 ans et enlevé au mois de novembre 2012 apparaît en plutôt bonne santé, rasé.Sur un ton faussement enjoué, l'otage récite à l'évidence un texte, sous la contrainte du groupe État islamique. En voiture ou à moto, il sillonne la deuxième ville d'Irak, pour montrer que "la vie continue normalement". Il passe notamment par un hôpital, une station de police et le souk, "ce marché très vivant où l'on trouve de tout, des livres aux briquets", rappelle-t-il. "Il est très surprenant de constater à quel point tout est normal et animé", ajoute l'otage anglais.Dans le clip, qui semble vouloir montrer une autre image de l'organisation aux musulmans occidentaux, John Cantlie explique face caméra que "contrairement à ce que les médias occidentaux veulent faire croire", Mossoul, tombée aux mains des djihadistes en juin dernier, "est une ville comme les autres, qui vit au rythme de son économie". Le photojournaliste, qui pointe les "fausses informations" des médias comme The Guardian ou encore CNN, affirme ainsi que la ville n'est pas sujette à des coupures d'électricité. John Cantlie n'apparaît jamais à côté de civils dans les images, si ce n'est deux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant