L'otage français Philippe Verdon a bien été assassiné

le
0
Depuis la découverte de son corps au début du mois au Mali, ses proches attendaient de connaître les causes exactes de son décès.

Le voile est désormais levé sur les causes du décès de Philippe Verdon, l'otage français enlevé le 24 novembre 2011 au Mali par al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). L'homme, âge de 53 ans et père de deux enfants, a été «assassiné d'une balle dans la tête». L'annonce de son exécution a tout de suite provoqué de vives réactions, notamment sur Twitter, de la part du comité de soutien des otages au Mali.

#mali Philippe est mort assassiné,abandonné ds le désert par ses meurtriers! Plus jamais ça! Mobilisons-nous! LIBERATION de tous les #otages

-- Otages au Mali (@otagesmali) July 18, 2013

Cette annonce vient raj...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant