L'otage au Mali Gilberto Rodriguez Leal est probablement mort

le
1
GILBERTO RODRIGUEZ LEAL, OTAGE AU MALI, EST PROBABLEMENT MORT
GILBERTO RODRIGUEZ LEAL, OTAGE AU MALI, EST PROBABLEMENT MORT

PARIS (Reuters) - L'otage français Gilberto Rodriguez Leal, enlevé fin 2012 au Mali, est probablement mort depuis plusieurs semaines, a annoncé mardi François Hollande.

"Il y a tout lieu de penser que notre compatriote est décédé depuis plusieurs semaines du fait des conditions de sa détention", indique le chef de l'Etat en réaction à l'annonce par le Mujao (Mouvement pour l?unicité et le jihad en Afrique de l?Ouest) de la mort de Gilberto Rodriguez Leal, qui était âgé de 63 ans.

Le mouvement, qui a fait son annonce dans une courte déclaration à l'AFP, n'a donné aucun détail sur les circonstances de la mort de l'otage.

Dans un communiqué, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré que la France avait "depuis plusieurs mois, beaucoup de raisons de (se) montrer pessimiste" sur son sort.

"Le communiqué du Mujao, responsable de son enlèvement, nous conduit malheureusement aujourd?hui à penser que M. Rodriguez Leal est probablement décédé, bien qu?aucune preuve matérielle ne puisse encore nous autoriser à le confirmer", a-t-il ajouté.

Gilberto Rodriguez Leal, né au Portugal et détenteur de la nationalité française, avait été enlevé le 21 novembre 2012 dans l'ouest du Mali, près de la frontière avec la Mauritanie et le Sénégal, alors qu'il circulait en camping-car.

Après la libération ce week-end de quatre journalistes français enlevés en Syrie, Laurent Fabius avait exprimé des craintes pour Gilberto Rodriguez Leal, soulignant que les autorités françaises n'avaient pas eu de preuves de vie le concernant depuis longtemps.

"La France fera tout pour connaître la vérité sur ce qui est arrivé à Gilberto Rodriguez Leal et elle ne laissera pas ce forfait impuni", a encore indiqué François Hollande.

Avec sa mort, un seul Français, Serge Lazarevic, reste détenu en otage dans le monde après avoir été enlevé en novembre 2011 au Mali.

(Yann Le Guernigou, édité par Guy Kerivel)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mardi 22 avr 2014 à 21:43

    les assassins sont MUSULMANS et NOIRS: alors pourquoi TOUTES les séries de m*rde de la télé française nous les montre comme des gentils et nos taxpayers des infâmes profiteurs?