L'OSCE a repéré un lance-roquettes russe sophistiqué en Ukraine

le
0

MOSCOU, 2 octobre (Reuters) - Les observateurs internationaux chargés de surveiller la mise en oeuvre du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine y ont repéré cette semaine un nouveau type d'armement russe sophistiqué et particulièrement meurtrier, qui témoigne de la poursuite de l'implication de Moscou dans ce conflit. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a indiqué vendredi que ses observateurs avaient vu pour la première fois un lance-roquettes mobile TOS-1 "Buratino", une arme thermobarique, ou arme à effet de souffle, combinant un réservoir de liquide inflammable et une charge explosive. Cette arme non-conventionnelle n'est produite que par la Russie et n'a jamais été exportée vers l'Ukraine avant le début du conflit en cours, selon le groupe IHS Jane's et l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Cette annonce de l'OSCE contredit une nouvelle fois les affirmations du Kremlin, qui dit ne pas être impliqué dans le conflit ukrainien, au moment où le président russe Vladimir Poutine s'entretient à Paris avec ses homologues ukrainien et français, Petro Porochenko et François Hollande, ainsi qu'avec la chancelière allemande Angela Merkel. ID:nL5N1221N9 Le TOS-1 a été repéré dans un camp d'entraînement des rebelles séparatistes prorusses près du village de Krouhlik, a précisé à Reuters le directeur adjoint de la mission de l'OSCE en Ukraine, Alexander Hug. "Les deux camps ont accepté il y a un an de retirer les armes lourdes de la ligne de front. Voir une telle arme si près de la ligne de séparation est bien sûr préoccupant", a-t-il ajouté en qualifiant le "Buratino" d'arme "imprécise et très destructrice". Un porte-parole de l'armée ukrainienne, Vladislav Selezniov, a déclaré à Reuters que plusieurs TOS-1 avaient été utilisés en mars par les Russes près de l'aéroport de Donetsk. (Anton Zverev, avec Pavel Polityuk à Kiev et Zlata Garasyuta à Moscou; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant