L'Organisation internationale du cacao prévoit un manque de fèves

le
0
Le prix du cacao est porté par les chiffres de l'ICCO, qui prévoit un déficit de l'offre sur la demande à l'issue de la prochaine récolte. La baisse des quantités produites (-8%) se cumule à une hausse des besoins des transformateurs cette année (+2%).

L'ICCO envisage un déficit de 71.000 tonnes, sur 2011-2012, le stock mondial disponible en fin d'exercice reculant de 4%. Autour de 1,777 million de tonnes, il représenterait 42,7% de la quantité qui sera transformée.

C'était le contraire l'an dernier : la demande finale des cacaoyers (3,9 millions de tonnes) est restée en dessous de l'apport du marché, 4,3 millions de tonnes de fèves produites sur l'exercice 2010-2011.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant