L'Organisation de coopération islamique suspend la Syrie

le
0
Alors que l'OCI tente d'isoler davantage le régime de Damas, l'émissaire syrienne en Chine a tenu à louer Pékin et Moscou pour leur comportement.

o L'Organisation de coopération islamique suspend la Syrie

C'était attendu. L'Organisation de coopération islamique (OCI), réunie en sommet extraordinaire à La Mecque (Arabie saoudite), a suspendu la Syrie de l'organisation dans la nuit de mercredi à jeudi, avec pour objectif d'isoler davantage le régime de Damas.

Ekmeleddin Ihsanoglu, son secrétaire général, a qualifié la décision de «message fort adressé par le monde musulman au régime syrien». «C'est aussi un message adressé à la communauté internationale, disant que le monde musulman soutient une solution pacifique, veut la fin de l'effusion de sang et refuse que ce problème dégénère en conflit confessionnel et déborde» sur la région, a-t-il poursuivi.

L'Iran, soutien affiché du régime de Bachar el-Assad, a été le seul des 57 membres de l'organisation à refuser ouvertement cette suspension.

o La Chine et la Russie ne se comportent pas en «colons»

En voyage en Chine pour «fournir au g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant