L'Oréal veut accélérer la cadence au Brésil avec Niely

le
0

* Un marché cosmétiques évalué à 19 mds d'euros * L'Oréal détient une part de marché d'environ 8% (Actualisé avec détails) PARIS, 8 septembre (Reuters) - L'Oréal OREP.PA a annoncé lundi le rachat du brésilien Niely Cosmeticos, spécialisé dans les produits capillaires, renforçant sa présence auprès des classe moyennes d'un des plus grands marchés au monde du soin du cheveux. Le numéro un mondial des cosmétiques arrive en quatrième position seulement sur le marché cosmétique local, avec une part de marché d'environ 8%, derrière les brésiliens Natura et O Boticario et l'anglo-néerlandais Unilever UNc.AS ULVR.L . Créée en 1981, Niely Cosmeticos est connue pour ses marques de coloration Cor & Ton de shampooings Niely Gold vendues dans les grandes surfaces entre 5,5 et 8,5 reais (1,8 à 2,9 euros), un positionnement de prix inférieur à celui de L'Oréal Paris ou Garnier. Elle dispose d'une usine dans l'Etat de Rio et a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires d'environ 140 millions d'euros. Le marché cosmétique brésilien, évalué à environ 57 milliards de reais (19 milliards d'euros), est dominé par les produits vendus dans la grande distribution et dans les circuits de vente directe (42% et 35% du marché respectivement), les produits de luxe, vendus dans les centres commerciaux représentant le solde. L'Oréal n'a pas communiqué le montant de la transaction. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1,895 milliard d'euros en Amérique latine en 2013, en hausse de 11,5% à taux de changes constants. Au Brésil, son 6e marché, L'Oréal entend également pousser ses pions dans la "cosmétique active" (La Roche Posay, Vichy), à la faveur du très fort développement de "derma-centers" installés dans les shopping mall et dédiés aux produits recommandés par les cliniques dermatologiques très prisées des Brésiliens. ID:nL6N0OZ3BH La division, qui a signé la plus forte croissance organique du groupe en 2013 (+7,8%) comme au premier trimestre 2014 (+8,7%), a aussi dégagé la meilleure rentabilité opérationnelle (21,2%) l'an dernier. (Pascale Denis, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Matthieu Protard)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant