L'Oréal : une beauté déjà mise en valeur en Bourse

le
0
L'activité en France continue à décevoir. (© L. Grassin)
L'activité en France continue à décevoir. (© L. Grassin)

Les chiffres d’activité du géant des cosmétiques publiés le 3 novembre ont surpris les analystes par leur vigueur. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de L’Oréal a progressé de 5,6% à données comparables, porté par les très bonnes performances des divisions grand public (+4,7%) et luxe (+9,3%). Cette dernière profite du succès des mar­ques phares, à l’image de Yves Saint Laurent, Urban Decay ou encore Armani.

Ces produits gagnent des parts de marché aux États-Unis et en Chine, où la demande reste dynamique. En outre, L’Oréal bénéficie d’un effet de comparaison favorable à Hong-Kong, où la situation s’améliore par rapport à l’an dernier dans les bouti­ques de travel retail (aéroports, gares…). Et les nouveaux produits mis sur le marché rencontrent le succès, à l’instar du rouge à lèvres Vice de Urban Decay ou du parfum Mon Paris de Yves Saint Laurent. 

L'activité en France continue de décevoir

De son côté, la division grand public renoue avec une belle dynamique, surtout en Amérique du Nord où la croissance des ventes est supérieure à 10% sur le trimestre. La stratégie des dirigeants visant le segment des produits de maquillage porte ses fruits. Placées en ordre de bataille, les marques NYX, Maybelline, L’Oréal Paris et Essie gagnent des parts de marché dans un contexte de forte demande.

Ainsi, par zone géographique, L’Oréal voit ses ventes progresser

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant