L'Oréal Sévère correction

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - L'Oréal a pourtant fait état d'une forte croissance de son résultat net (+10,8%) et de son chiffre d'affaires (+10,5% à données publiées) pour le premier semestre. Cette croissance est principalement tirée par l'excellente performance de la division luxe (Lancôme, Yves Saint Laurent, Kiehl's?), qui progresse de 17,9% à données publiées.

Les dirigeants misent sur une forte croissance dans les pays émergents. Les nouveaux marchés deviennent, cette année, la première zone d'activité du groupe, avec près de 39% du chiffre d'affaires. Leurs ventes compensent la stagnation en Europe de l'Ouest (-0,1%) au deuxième trimestre. Mais les marges sont inférieures aux attentes. Le résultat opérationnel ressort à 1,9 milliard d'euros, légèrement inférieur au consensus de 1,92 milliard et à 1,96 milliard attendu par UBS. Et la marge correspondante ne s'est accrue que de 10 points de base, à 16,9%, soit bien moins que les 70 et 50 points de base qu'UBS et le consensus espéraient respectivement. La division luxe est d'ailleurs la seule à avoir augmenté sa marge opérationnelle de 60 points de base alors que les autres activités ont des marges stables ou en perte de vitesse.

Les analystes soulignent, cependant, l'annonce d'un programme de rachat d'actions de 500 millions d'euros, pour la première fois depuis 2008, alors que la trésorerie nette s'établit à 234 millions d'euros. UBS a donc abaissé son objectif de cours, soulignant que le titre a bien plus augmenté que le CAC 40 depuis le début de l'année (20% pour L'Oréal contre 9% pour l'indice).

Nous restons prudents face à cette hausse et vous conseillons de conserver vos titres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant