L'Oréal au coeur de nouvelles spéculations

le
0
Certains prêtent au géant français des cosmétiques un intérêt pour son concurrent américain Avon Products. Une telle cible lui permettrait de grandir dans les pays émergents, mais Avon ne consitue pas un choix judicieux, selon les experts.

Les rumeurs vont bon train sur le groupe de produits de beauté Avon Products. Après Procter & Gamble et Unilever, c'est au tour de L'Oréal de faire partie des candidats supposés à un rachat de l'américain Avon Products. Côté français, «aucun commentaire» sur cette information du journal britannique Daily Mail , tandis qu'outre-Atlantique, personne n'était disponible.

En attendant une confirmation ou un démenti, analystes et banquiers se projettent. Premier constat, L'Oréal peut s'offrir Avon: le géant mondial français des cosmétiques est quasiment désendetté et dispose d'un important trésor de guerre avec sa participation dans Sanofi-Aventis estimée à environ 5 milliards d'euros. Or, selon les rumeurs, L'Oréal serait prêt à mettre 44 dollars par action Avon, ce qui valorise la société à 18,8 milliards de dollars (13,6 milliards d'euros).

Pouquoi L'Oréal serait intéressé par l'Américain ? Pour pousser ses pions dans les pays émergents. Un objectif c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant