L'Oréal accusé de publicité mensongère

le
0
Le régulateur britannique a interdit mercredi deux publicités pour le fond de teint du groupe français, l'accusant de publicité mensongère.

«Excessivement retouché». C'est ainsi que la députée libérale démocrate Jo Swinson a caractérisé les photos utilisées dans deux campagnes publicitaires de L'Oréal destinées à être diffusées dans des magazines outre-Manche. Dans la première, l'actrice américaine Julia Roberts vante les mérites du fond de teint de Lancôme, une filiale du groupe, qui est censé «recréer l'aura d'une peau parfaite». La deuxième campagne met en scène la top model Christy Turlington, dont le visage est partiellement recouvert d'un fond de teint anti-âge de la marque Maybelline, une filiale américaine du géant des cosmétiques français. Jugeant les photos des deux campagnes trop retouchées et «non représentatives des résultats que les produits sont en mesure de fournir», Jo Swinson a porté plainte auprès de l'Advertising Strandards Authority (ASA) et a obtenu gain de cause. Les deux campagnes ont été interdites mercredi dans la presse.

Selon The Guardian, L'Oréal a recon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant