L'ordre des médecins envisage l'euthanasie

le
0
Invoquant «un devoir d'humanité», l'Ordre estime que des situations exceptionnelles non prises en compte par la loi actuelle ne peuvent rester sans réponse.

Pour la première fois, le Conseil national de l'ordre des médecins envisage, dans une position rendue publique ce jeudi, le principe d'une «sédation profonde terminale» dans des situations cliniques exceptionnelles que la loi Leonetti sur la fin de vie ne prend pas en compte aujourd'hui. Invoquant un «devoir d'humanité», le Conseil récuse cependant le mot «euthanasie» qui implique, selon lui, «une intention délibérée de donner la mort».

«Sur des requêtes persistantes, lucides et réitérées de la personne, atteinte d'une affection pour laquelle les soins curatifs sont devenus inopérants», une mise sous coma artificiel peut être envisagée par l'équipe soignante, indique le texte adopté après de longs mois de débats. Il en est ainsi, par exemple, de patients souffrant de douleurs incontrôlables que les a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant