L'Orange Vélodrome : les sirènes du "naming"

le
0
Vue aérienne du stade Vélodrome à Marseille. (Photo d'illustration)
Vue aérienne du stade Vélodrome à Marseille. (Photo d'illustration)

Le stade Vélodrome passe à l'Orange. Après des mois de recherches, Arema, le gestionnaire du stade Vélodrome de Marseille, va présenter ce vendredi après-midi un partenariat avec l'opérateur, dont le nom sera accolé à celui de l'enceinte : une opération de « naming ». Une conférence de presse en présence du PDG d'Orange Stéphane Richard, du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et du président d'Arema Bruno Botella doit avoir lieu à l'hôtel de ville à 15 heures pour présenter le partenariat Orange. L'opérateur nous confirme que le stade se nommera L'Orange Vélodrome.

Nice, Bordeaux et maintenant Marseille

Rénové et livré en 2014 en vue de l'Euro 2016 qui commence dans une semaine, le stade Vélodrome était à la recherche depuis de longs mois d'une entreprise partenaire. L'opération permet à Orange de bénéficier d'une importante visibilité dans les médias ? notamment dans le cas de l'OM, parmi les clubs les plus populaires de France et dont les matches sont parmi les plus diffusés. De son côté, le club entend récupérer plusieurs millions d'euros.

Contrairement à d'autres pays (États-Unis, Angleterre ou Allemagne), cette forme de sponsoring a du mal à prendre. Parmi les stades, construits ou rénovés dans le cadre de l'Euro, seuls trois possèdent un contrat de naming : Nice (avec l'assureur Allianz en 2013), Bordeaux (Matmut en 2015) et donc le Vélodrome (Orange). Le nouveau...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant