L'or signe un brillant début d'année

le
0

(AOF) - L'or a bondi de 16% au premier trimestre à 1 232 dollars l'once. Le métal jaune n'avait pas connu une progression de cette ampleur depuis le premier trimestre 1986. Après deux années moroses, l'once a bénéficié du regain d'aversion pour le risque sur les marchés qui incite les investisseurs à privilégier les valeurs refuges. Par ailleurs, le métal précieux a profité de la politique de taux d'intérêts négatifs mise en œuvre par certaines banques centrales, BCE et Banque du Japon en particulier.

Contraints d'accepter une baisse du rendement de leurs fonds placés auprès des banques centrales, les institutionnels préfèrent investir dans un actif sans risque comme l'or, soutenant ainsi la demande.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant