L'or et le pétrole dévissent

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO Au cours de la semaine du 20 juin, le pétrole a chuté, pénalisé par la décision de l'AIE d'augmenter l'offre. Le cours de l'or plonge sur fond de défiance autour des matières premières.

Le jeudi noir du pétrole

La semaine passée a été riche en émotion sur les marchés pétroliers. Jusqu'à mercredi, les investisseurs étaient de plutôt bonne humeur. Les cours étaient orientés à la hausse avec un baril de «light sweet crude» passant de 93,26 dollars à 95,41 dollars en trois jours. Même mouvement à Londres où le Brent passait de 111,57 dollars à 113,51 sur la période. Les marchés étaient alors emportés par le regain d'optimisme sur les marchés financiers quant aux chances de voir la Grèce éviter le défaut de paiement. Par ailleurs, les cours montaient sous l'effet d'une diminution des stocks de brut et d'essence aux États-Unis et suite à la décision de la Fed de maintenir ses taux directeurs bas.

Puis, tout a basculé jeudi. Ce jour là, les pays de l'AIE prennent les courtiers par surprise en annonçant leur intention de puiser dans leurs stocks de réserve pour mettre 60 millions de barils sur le marché. Cette décision, qui va entraîner

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant