L'or du Soudan, substitut au pétrole

le
0

(Commodesk) Le gouvernement soudanais a trouvé une nouvelle source de revenus, l'or. Confronté à la baisse de ses revenus pétroliers depuis la sécession du Sud Soudan, Khartoum exporte ses réserves d'or, à hauteur de 13,2 tonnes au premier trimestre. Le ministère des Mines soudanais estime à plus de 600 millions de dollars ce revenu de substitution depuis janvier 2012. Le pétrole rapportait annuellement 2,4 milliards de dollars à l'ex-Soudan.

Toutefois le pays est loin de produire autant d'or. L'or tiré des mines soudanaises est en déclin constant depuis dix ans, passé de 5.239 kilos en 2002 à 1.922 kilos en 2009, d'après les statistiques de l'US Geographical Survey. Le pays est le 3ème producteur africain.
Déjà en manque de devises en 2011, le gouvernement de Karthoum avait tiré 1,5 milliard de dollars de l'exportation de quelques 33,7 tonnes d'or, contre 1 milliard de dollars pour 30,3 tonnes exportées en 2010.

Quelques 128 compagnies minières opèrent avec un permis d'exploitation au Soudan, mais une bonne part de l'activité des chercheurs d'or est clandestine, et les pépites sont exportées en contrebande, ce qui rend difficile un comptage réel de l'or produit.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant