L'or du Soudan attire les investisseurs

le
0

(Commodesk) L'investisseur égyptien qui a racheté la compagnie minière la Mancha veut développer la mine d'or de Hassai au Soudan, en partenariat avec l'actionnaire soudanais Aryab Mining Co. (AMC).

Ce gisement à forte teneur en soufre est le premier du pays, mais comme le site est exploité depuis 1992, d'après la minière canadienne, l'or facile à atteindre dans les couches supérieures du terrain a déjà été extrait. La suite de l'exploitation nécessitera une usine de lixiviation, pour le traitement chimique des dépôts volcaniques. La phase 2 sera donc coûteuse. La Mancha évalue à 320 millions de dollars l'apport en capital nécessaire pour déployer les nouveaux équipements.

La minière compte tirer 60.000 onces d'or de Hassai en 2012, sur des réserves prouvées de minerais de 982.000 tonnes.

Le Soudan a produit 30 tonnes d'or en 2011, d'après le ministère des mines. Les études géologiques menées dans ce pays dans les années 1970 identifiaient 50 sites de mines d'or exploitables.
La Mancha a aussi des mines en Australie et en Côte d'Ivoire. Son actionnaire majoritaire était jusqu'ici Areva, via sa filiale la Compagnie française des Mines et Métaux, CFMM.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant