L'or devrait trouver un plancher en 2015 avant un rebond en 2016

le
1
LE COURS DE L'OR DEVRAIT DE NOUVEAU RECULER EN 2015 AVANT UNE REPRISE EN 2016
LE COURS DE L'OR DEVRAIT DE NOUVEAU RECULER EN 2015 AVANT UNE REPRISE EN 2016

LONDRES (Reuters) - L'or devrait subir une troisième année de pertes en 2015 avec le relèvement attendu des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine, mais le marché a toutes les chances de trouver un plancher qui ouvrirait la voie à une reprise l'an prochain, montre une enquête Reuters.

Les 38 analystes et traders interrogées voient le prix de l'or s'établir à 1.234 dollars l'once en moyenne sur le marché au comptant cette année, soit une baisse d'environ 3%.

Après sa chute de 2013 qui mettait fin à une série ininterrompue de 12 années de hausse, le cours de l'or s'est stabilisé en 2014 mais en terminant en légère baisse.

Les spécialistes interrogés prévoient un retour à la croissance en 2016 avec un cours de l'or à 1.278 dollars l'once, selon leur prévision moyenne.

L'once de métal fin s'échangeait à 1.293,50 dollars l'once mardi vers 16h15 GMT.

Le relèvement attendu des taux d'intérêt de la Réserve fédérale cette année, pour la première fois depuis une décennie, rendra moins intéressants les actifs dépourvus de rendement comme l'or et entraînera un renchérissement du dollar.

L'incertitude sur la stabilité de la zone euro, qui a permis à l'or de gagner jusqu'à 8% depuis le début de l'année en tant que valeur refuge, ajoutée aux inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande des consommateurs asiatiques, sont cependant susceptibles de soutenir le marché des métaux précieux et à terme de permettre un rebond.

"À court et à moyen terme, compte tenu de l'écart entre les rendements obligataires aux États-Unis et en Europe, nous pouvons seulement anticiper davantage de flux de capitaux vers le dollar, accentuant la pression haussière sur cette devise aux dépens de l'or", a déclaré David Jollie, analyste chez Mitsui Precious Metals.

"Mais nous pensons que les anticipations de hausse des taux sont déjà intégrées dans les cours et que tout ralentissement aux Etats-Unis ou dans l'économie mondiale serait bénéfique pour l'or", a-t-il ajouté.

Le métal fin a touché un plus haut de cinq mois de 1.306,20 dollars l'once la semaine dernière après l'annonce du plan d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne.

(Jan Harvey; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le mardi 27 jan 2015 à 18:40

    baisse des cours ou pas je me contenterais volontiers de ce qu'il y a sur la photo.