L'or a franchi la barre des 1310 dollars l'once

le
0
Le métal jaune a clôturé à 1310,50 dollars l'once mercredi à Hong Kong, confirmant son rôle de valeur refuge sur fond de chute du dollar.

L'or poursuit sa course au record. Et franchit enfin le seuil des 1310 dollars l'once, qu'il avait dépassé brièvement mardi peu avant 19 heures. Le métal jaune a clôturé mercredi à Hong Kong, à 1310,50 dollars l'once. L'or, libellé en dollar, profite de la chute du billet vert, qui a atteint son niveau le plus bas depuis huit mois mercredi.

De nombreuses inquiétudes pèsent sur la devise américaine. Le dollar pâtit en particulier des spéculations grandissantes autour d'une possible intervention de la Réserve fédérale (Fed) pour soutenir l'économie. «Le Comité va continuer de surveiller les perspectives économiques et les développements financiers et il est prêt à mettre en oeuvre d'autres mesures accommodantes si nécessaire pour soutenir la reprise économique et ramener, progressivement, l'inflation aux niveaux requis dans son mandat», a expliqué la Fed la semaine dernière.

Dans ce contexte, la ruée vers l'or s'est intensifiée ces dernières semaines, entraînant le métal jaune de record en record. L'or a franchi vendredi dernier, pour la première fois de son histoire, le seuil des 1300 dollars l'once. Les investisseurs se précipitent sur ce métal pour fuir la volatilité des Bourses d'actions et des devises.

Les Banques centrales à l'achat

Les cours de l'or sont également soutenus par les achats massifs des Banques centrales qui, comme les investisseurs, sont attirées par le statut de valeur refuge de l'or dans un contexte de tension autours des dettes souveraines. La banque centrale du Bangladesh a donné l'exemple, en annonçant le 10 septembre dernier, l'achat de 10 tonnes d'or au Fonds monétaire international (FMI). Quelques jours plus tard, le mardi 15 septembre, le métal jaune établissait un nouveau record historique, dépassant la barre des 1270 dollars l'once après avoir gagné 25% en un an.

Depuis, rien ne semble perturber l'envolée de l'or, qui entraîne dans son sillage les autres métaux précieux. L'argent a ainsi vu, la semaine dernière, on prix s'envoler au dessus des 21,35 dollars l'once pour la première fois en deux ans et côtoyer des niveaux qui n'avaient plus été observés depuis septembre 1980! L'argent séduit les investisseurs pour deux raisons : son prix inférieur à celui de l'or et ses débouchés industriels. Le métal gris est en effet utilisé dans des secteurs très variés, allant de la photographie à l'automobile, en passant par l'électronique.

Sur le premier semestre, les cours de l'argent ont gagné 29,36% et ceux de l'or ont bondi de 19,49%.

LIRE AUSSI

» L'or entraîne l'argent vers des sommets historiques

» La faiblesse du dollar dope le cours des métaux

» Etats-Unis : la reprise devrait être «modeste» à court terme

» Analyse technique - L'or franchit la barre des 1300 dollars

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant