L'opposition veut renforcer l'indépendance de la télé publique

le
0
Les députés UMP s'insurgent contre le texte réformant le mode de nomination des patrons de l'audiovisuel public.

La loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public, qui modifie notamment le mode de nomination des présidents des entreprises publiques, fait grincer les dents des députés de l'UMP. À l'occasion de la présentation du projet de loi aujourd'hui en commission, Franck Riester (Seine-et-Marne) et Christian Kert (Bouches-du-Rhône), vont prendre le gouvernement au mot et défendre «une réelle indépendance des médias publics».

«Que ce soit sur le plan institutionnel ou financier, ce projet de loi est loin de garantir une quelconque indépendance», affirme Franck Riester, qui dénonce une «loi d'affichage». «On ne voit pas en quoi transférer au Conseil supérieur de l'audiovisuel - dont les membres sont nommés par le pouvoir politique - romprait le lien entre les médias publics et le pouvoir, explique-t-il. De ce point de vue, le système de nomination par...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant