L'opposition vénézuélienne en ordre de marche pour les élections

le , mis à jour à 10:13
0

CARACAS, 18 mai (Reuters) - La coalition de l'opposition vénézuélienne s'est mise en ordre de marche dimanche pour les élections législatives attendues à la fin de l'année, un scrutin qui pourrait lui permettre de décrocher la majorité à l'Assemblée nationale. Face aux difficultés du gouvernement socialiste de Nicolas Maduro, ces législatives s'annoncent comme la meilleure occasion pour l'opposition de redevenir majoritaire depuis au moins dix ans. La Table de l'unité démocratique (MUD), qui regroupe différentes formations de l'opposition, a procédé dimanche à la désignation de ses candidats. Régulièrement handicapée par la fragmentation des forces qui la compose qui l'empêche de se doter d'un programme politique articulé, elle a fait de ces primaires une démonstration de mobilisation contre Maduro. "Le changement commence aujourd'hui", a lancé le chef de file de la coalition, Jesus Torrealba. Les sondages donnent l'opposition en bonne place dans les intentions de vote pour espérer remporter une majorité à l'Assemblée nationale. Mais le pouvoir socialiste, sous la conduite d'Hugo Chavez puis de Nicolas Maduro, a démontré depuis seize ans sa capacité à remporter les élections même lorsque les pronostics étaient serrés. Maduro, qui n'a pas le charisme de son prédécesseur et doit faire face au marasme économique, peut compter sur les moyens de campagne de l'Etat de même que sur le découpage des circonscriptions électorales, jugé favorable au parti au pouvoir. Pour Luis Vicente Leon, qui dirige l'institut de sondage Datanalisis, le principal défi qui se pose pour le moment à l'opposition est de préserver son unité. "Les divisions, même minimes, seront un risque de gangrène", dit-il. (Alexandra Ulmer; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant