L'opposition ukrainienne fait de la résistance

le
0
VIDÉO - Après un assaut raté, le président Ianoukovitch promet de ne plus recourir à la force contre les manifestants pacifiques.

Bonnet écarlate vissé sur la tête, Vladimir enchaîne les allers-retours, au milieu des nuages de fumée âcre des braseros, sur la place de l'Indépendance à Kiev. «Il faut qu'on rajoute des palettes pour que les barricades soient plus solides cette fois», explique, déterminé, cet ouvrier de 34 ans, venu de Ternopil, dans l'ouest de l'Ukraine.

Comme lui, ils étaient une demi-douzaine à vider un camion rempli de matériaux de récupération, mercredi devant la Maison des syndicats, l'un des deux foyers de contestation anti-Ianoukovitch de la capitale. Difficile d'imaginer que quelques heures plus tôt, au milieu de la nuit, des centaines d'hommes casqués des forces anti-émeutes repoussaient violemment les manifestants sur Maïdan, faisant une trentaine de blessés, selon l'opposition, qui évoque également une dizaine d'arrestations. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant