L'opposition syrienne va présenter un plan de transition

le
0
    GENEVE, 1er septembre (Reuters) - Le haut comité des 
négociations (HCN) formé par l'opposition syrienne dévoilera la 
semaine prochaine à Londres les détails de son plan de 
transition, à l'occasion d'une réunion des ministres des 
Affaires étrangères des Etats impliqués dans le processus de 
paix, a fait savoir jeudi l'un de ses membres.  
    Ce plan prévoit notamment la formation d'une instance 
gouvernementale dotée de tous les pouvoirs exécutifs, précise 
Hind Kabaouat dans un courrier électronique adressé à Reuters. 
    Il définit en outre la durée de la transition et propose la 
mise en place d'un mécanisme assurant la représentation des 
minorités ainsi qu'une refonte des institutions étatiques, 
ajoute-t-elle.  
    La formation de cet organe de transition suppose la mise à 
l'écart du président Bachar al Assad, qui, selon l'opposition, 
ne peut plus jouer aucun rôle au sein de l'administration 
syrienne. Le chef de l'Etat refuse quant à lui de céder le 
pouvoir et propose la formation d'un gouvernement d'union 
nationale.  
    Les négociations indirectes menées à Genève ont été 
suspendues en avril en raison de l'intensification des combats, 
notamment à Alep, et le médiateur de l'Onu Staffan de Mistura 
cherche à obtenir un cessez-le-feu afin de les relancer.  
    Selon Hind Kabaouat, le HCN va inviter les ministres des 
Affaires étrangères qui seront présents à Londres à faire le 
nécessaire pour renouer le dialogue et pour qu'Assad ait à 
répondre de ses actes, notamment le recours à des armes 
chimiques.  
    "La réalité est que la communauté internationale a lâché les 
civils syriens, dernièrement à Alep, Daraya et Moadamiya, où 
nous n'avons rien vu de concret pour protéger les civils ou 
briser le siège", déplore-t-elle.    
 
 (Tom Miles, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant