L'opposition syrienne se dote d'un nouveau président

le
0

ISTANBUL, 5 janvier (Reuters) - La Coalition nationale syrienne (CNS), organisation de l'opposition à Bachar al Assad soutenue par les Occidentaux, a élu un nouveau comité présidentiel et désigné un nouveau président qui apparaît plus nettement indépendant à l'égard des soutiens étrangers de la coalition. Bien que n'ayant que des liens ténus avec les combattants antigouvernementaux sur le terrain et bien que souvent perçue comme ignorante de la situation des Syriens, la CNS demeure l'une des principales voix de l'opposition dans les discussions internationales destinées à trouver une issue à un conflit vieux de près de quatre ans. Khaled Khoja remplace Hadi al Bahra comme président de la CNS. Ce dernier, qui n'a accompli qu'un seul mandat et ne se présentait pas à sa succession, était considéré comme ayant des liens étroits avec l'Arabie saoudite. Khoja, 49 ans, médecin originaire de Damas et homme d'affaires, a obtenu 56 voix sur les 106 suffrages exprimés lors d'un vote à huis clos à Istanbul dimanche. Les 111 membres de l'organisation ont également désigné leur nouveau secrétaire général et plusieurs vice-présidents. Un poste de vice-président réservé à un représentant kurde n'a pas été pourvu pour l'instant, la composante kurde de la coalition n'ayant pas présenté de nouveau candidat dans l'immédiat, a indiqué la CNS. (Dasha Afanasieva; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant