L'opposition syrienne boycottera Genève si une "tierce partie" y prend part

le
0
    RYAD, 20 janvier (Reuters) - Le conseil de l'opposition 
syrienne formé à Ryad a déclaré qu'il ne participerait pas à la 
conférence de paix théoriquement prévue la semaine prochaine à 
Genève si une tierce partie s'y joint, allusion aux tentatives 
russes d'y intégrer d'autres groupes. 
    Son coordinateur, Riad Hijab, a accusé la Russie de chercher 
à entraver sa tenue.  
    Il a également relevé lors d'une conférence de presse qu'il 
était impossible de négocier tant que des Syriens mouraient dans 
des villes assiégées ou bombardées 
    L'opposition a néanmoins dévoilé la composition de son 
équipe de négociateurs parmi lesquels se trouve un cadre 
dirigeant du Djaïch al Islam, un groupe islamiste armé qualifié 
de terroriste par Damas et Moscou et dont le chef, Zahran 
Allouch, a été tué fin décembre dans un raid aérien visant le QG 
de son organisation, à l'est de Damas. (voir  ID:nL8N14E0O5 ) 
 
 (Angus McDowall; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant