L'opposition syrienne a élu son premier ministre

le
0
Issu de la mouvance islamiste, Ghassan Hitto doit maintenant asseoir sa légitimité auprès de l'ensemble de la rébellion.

La Coalition nationale de l'opposition syrienne a élu, lundi soir à Istanbul, Ghassan Hitto, un cadre supérieur issu de la mouvance islamiste, premier ministre intérimaire des territoires syriens aux mains de la rébellion (35 voix sur 49).

Né en 1964, M. Hitto était jusqu'à l'an dernier cadre supérieur dans une compagnie de télécommunications au Texas, mais a rejoint en novembre 2012 les rangs de l'opposition et s'est impliqué dans l'assistance humanitaire à la population syrienne.

Le vote est intervenu après 14 heures de consultations entre les quelque 70 membres de la Coalition, qui pour certains ont décrit Hitto comme un «candidat de consensus» satisfaisant à la fois les courants islamistes et libéraux de l'opposition. Plusieurs membres de la Coalition ont toutefois refusé de participer au vote, illustrant la persistance de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant