L'opposition soudanaise appelle au boycott des élections d'avril

le
0

KHARTOUM, 2 février (Reuters) - L'opposition soudanaise a appelé lundi au boycott des élections présidentielle et législatives prévues en avril, qui ne conduiront selon elle qu'à perpétuer le règne du président Omar al Bachir, au pouvoir depuis un coup d'Etat en 1989. Les principaux partis d'opposition ont organisé lundi une conférence de presse commune à Khartoum pour présenter leur décision et annoncer qu'ils organiseraient d'ici le scrutin une vingtaine de conférences politiques à travers le pays pour encourager les électeurs à ne pas aller voter. "Nous ne prônons pas une alternative à l'élection, mais un boycott, et nous disons à Bachir et à son parti: Allez-vous en", a déclaré Abou-Bakr Youssef, un porte-parole de la principale coalition d'opposition. Un représentant du Congrès national, le parti au pouvoir, a estimé que cet appel au boycott masquait la faible popularité de l'opposition. "C'était à eux de construire leurs partis pour avoir une chance dans cette élection. Je m'attends à l'échec de cette campagne négative", a dit Yasser Youssef. Les services de sécurité ont arrêté des journalistes et responsables politiques au cours des derniers mois et la Constitution a été amendée en janvier pour renforcer les pouvoirs de l'appareil de sécurité. (Khalid Abdelaziz; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant