L'opposition se divise sur la transparence publique

le
3
LES MESURES DE TRANSPARENCE DE LA VIE POLITIQUE DIVISENT LES ÉLUS
LES MESURES DE TRANSPARENCE DE LA VIE POLITIQUE DIVISENT LES ÉLUS

PARIS (Reuters) - L'opposition de droite se divise sur les mesures de transparence de la vie politique proposées par le gouvernement, qui devraient bénéficier de l'abstention, voire du vote, pour des centristes de droite, tandis que l'UMP les rejettera en bloc.

L'exécutif français avait déposé trois projets de loi de moralisation de la vie publique dans la foulée de l'affaire Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du Budget qui avait reconnu la détention d'un compte clandestin à l'étranger depuis 20 ans.

Ces trois textes, qui seront examinés en séance publique à partir du 17 juin, prévoient de rendre plus transparent le patrimoine des élus, de créer un procureur de la République financier et des instruments de lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière.

Le président du groupe UMP, Christian Jacob, a annoncé mardi que ses députés voteraient contre ces trois textes.

"Nous sommes là dans l'hypocrisie la plus totale", a-t-il dit en faisant notamment référence à la modification du texte sur la publication du patrimoine des élus.

Un amendement socialiste prévoit que les déclarations de patrimoine des parlementaires seront rendues publiques "sous la forme d'un droit de consultation en préfecture par tout citoyen inscrit sur les listes électorales", mais qu'elles ne pourront pas être publiées, sous peine d'amende.

Le groupe centriste UDI, en revanche, s'abstiendra sur ce texte et votera pour la création d'un procureur de la République financier, a déclaré son porte-parole Jean-Christophe Lagarde.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4426670 le mardi 11 juin 2013 à 14:56

    Encore une fausse barbe! Si, au moins, on pouvait se dire que, pendant qu'ils discutaillent, ils ne font pas de con....! Mais ils font les deux en même temps! A quand l'Oscar"?

  • M835627 le mardi 11 juin 2013 à 14:50

    Il fallait s'attendre à la bronca de nos "chers" élus qui sont toujours d'accord quand il s'agit de masquer leurs ignominies.

  • merlch19 le mardi 11 juin 2013 à 14:41

    Encore des fonctionnaires en plus a payer avec nos impôts. Pourquoi ne pas prendre un ministre actuel pour s,occuper de ce sujet.