L'opposition salue la décision de la CJR

le
0
RÉACTIONS - Le Parti socialiste, à l'origine de la requête, pointe désormais la responsabilité de Nicolas Sarkozy dans le règlement de l'affaire Tapie. L'UMP déplore l'attitude du PS et défend Christine Lagarde.

La décision de la Cour de Justice de la République (CJR) d'ouvrir une enquête sur Christine Lagarde dans le cadre du règlement de l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais a été accueillie favorablement par le Parti socialiste, à l'origine de la requête auprès du CJR. Une attitude que l'UMP dénonce, tout en apportant son «soutien total» à la directrice du FMI.

«Le Parti socialiste prend acte de cette décision et compte sur les investigations de la commission d'instruction de la CJR pour apporter des réponses aux questions jusque là ignorées par Christine Lagarde, y compris quand elles lui ont été posées par les parlementaires», écrit Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale du PS en charge des questions de justice. «Les réponses à ces questions sont indispensables pour vérifier l'impartialité de l'Etat, la non confusion entre intérêt privé et intérêt général et pour rassurer les contribuables qu'ils n'ont pas été lésés», poursuit le parti.

Pour Aur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant