L'opposition russe dénonce une fraude électorale "en préparation"

le
0
    MOSCOU, 18 août (Reuters) - L'opposant russe Mikhaïl 
Kassianov a affirmé jeudi que les élections législatives du mois 
prochain seraient l'objet de fraudes qui contraindraient son 
parti à obtenir trois fois plus de voix que le seuil théorique 
nécessaire pour entrer au parlement. 
    "Nous observons que des falsifications de masse sont déjà en 
préparation", a affirmé l'ancien Premier ministre de Vladimir 
Poutine (2000-2004), aujourd'hui président du Parti de la 
liberté du peuple (Parnas). "Elles s'étaient déjà produites ces 
dernières années, en 2011 et 2012, et elles se reproduiront 
cette année", a-t-il poursuivi lors d'une conférence de presse à 
Moscou. 
    Kassianov, dont le parti ne compte aucun élu dans le 
Parlement sortant, affirme que les autorités seront en mesure de 
modifier jusqu'à 5% des suffrages exprimés. "Pour être en mesure 
de former un groupe à la Douma, il va nous falloir obtenir 10 à 
15% du total des voix", a-t-il dit. 
    Les électeurs russes sont invités à renouveler les 450 
sièges de députés le 18 septembre prochain. Russie unie, le 
principal parti soutenant Poutine, se dirige vers une 
confortable victoire. 
    Le seuil de représentation au Parlement est fixé à 5% des 
voix. 
    D'après la dernière enquête d'opinion menée par le centre 
Levada, Parnas pourrait obtenir 7% des suffrages.  
 
 (Andrew Osborn; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant