L'opposition manifeste au Venezuela

le
0
    CARACAS, 26 octobre (Reuters) - Des partisans de 
l'opposition vénézuélienne se réunissaient mercredi à travers le 
pays contre le président Nicolas Maduro accusé de transformer le 
Venezuela en "dictature" en bloquant  processus de référendum 
révocatoire qui le vise. 
    L'opposition demande au président de quitter le pouvoir afin 
d'éviter une nouvelle détérioration de la situation, une semaine 
après son refus de laisser se poursuivre l'organisation du 
référendum de destitution. 
    Puissance pétrolière, le Venezuela traverse sa troisième 
année de récession économique et vit à l'heure des pénuries 
alimentaires et de l'inflation galopante. 
    "Nous sommes à la dernière étape de ce combat démocratique", 
a déclaré depuis sa cellule Leopoldo Lopez, un dirigeant de 
l'opposition, sur un compte Twitter administré par sa famille. 
    "Que les rues et les autoroutes envoient un message à la 
répression et à la censure de cette dictature", a-t-il encore 
dit. 
    Élu président après la mort d'Hugo Chavez, Nicolas Maduro 
accuse de son côté l'opposition de fomenter un coup d'Etat. 
    "Certains voudraient que le Venezuela soit traversé par la 
violence et qu'il soit divisé", a lancé Nicolas Maduro lors d'un 
rassemblement organisé mardi. "Ils ne reviendront pas, la 
révolution va continuer." 
 
 (Alexandra Ulmer et Andrew Cawthorne, Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant