L'opposition manifeste à nouveau au Venezuela, peine à mobiliser

le
0
    MARACAIBO, Venezuela, 7 septembre (Reuters) - L'opposition 
vénézuélienne a organisé mercredi une série de manifestations à 
travers le pays pour réclamer la révocation du président Nicolas 
Maduro, sans parvenir cette fois à mobiliser les foules.  
    Il y a six jours, le camp des opposants au chef de l'Etat 
avait réussi une démonstration de force en rassemblant un 
million de personnes dans les rues de Caracas, la capitale. 
   
    Les nouveaux rassemblements, qui se tenaient sous haute 
surveillance devant les bureaux provinciaux du conseil 
électoral, n'ont attiré chacun que quelques centaines de 
personnes, ont constaté témoins et journalistes de Reuters.  
    Le gouvernement socialiste, qui avait appelé à des 
contre-manifestations, est en outre parvenu à attirer autant de 
monde. 
    Les manifestants réclament la tenue d'un référendum 
révocatoire contre le président socialiste dans l'année, comme 
la constitution vénézuélienne l'autorise. Celui-ci peut avoir 
lieu à mi-mandat, le mandat présidentiel étant de six ans. 
    Mais le vote ne devrait pas avoir lieu cette année, le 
conseil électoral ayant retardé le processus, accuse 
l'opposition, pour que le référendum ait lieu l'an prochain.  
    Si ce devait être le cas et que Maduro perdait, son 
vice-président deviendrait président et le Parti socialiste 
resterait finalement au pouvoir. 
 
 (Alexandra Ulmer; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant