L'opposition macédonienne appelle au boycott des législatives

le
0
    SKOPJE, 7 avril (Reuters) - L'Union sociale démocrate de 
Macédoine (SDSM), principale composante de l'opposition, appelle 
au boycott des législatives anticipées, ce qui pourrait remettre 
en cause l'accord conclu sous l'égide de l'Union européenne pour 
fin à la crise politique qui dure depuis plusieurs mois. 
    Les conditions ne sont pas réunies pour un scrutin libre et 
équitable, a estimé son chef de file Zoran Zaev, peu après la 
dissolution du Parlement, mercredi à minuit.  
    "Au nom de la démocratie, le SDSM ne participera pas à cette 
parodie d'élection. Nous appelons tous les citoyens (...) et les 
gens de toutes origines et confessions à se mobiliser pour la 
défense de la démocratie", a-t-il déclaré à la presse.  
    Dans le cadre de l'accord conclu l'an dernier sous l'égide 
de l'UE, le gouvernement conservateur de Nikola Gruevski, sous 
le feu des critiques pour des écoutes téléphoniques illégales et 
une affaire d'abus de pouvoir, a accepté d'organiser des 
législatives anticipées. 
    Elles étaient programmées le 24 avril, mais l'UE et 
l'ambassade des Etats-Unis à Skopje, évoquant des pressions et 
des manoeuvres d'intimidation, ont jugé que les conditions 
n'étaient pas réunies.  
    La date doit être fixée d'ici au 15 avril, mais celle du 5 
juin semble la plus probable.       
 
 (Kole Casule, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant