L'opposition ironise, la droite s'enthousiasme

le
0
RÉACTIONS - «Hésitant et déboussolé» pour Martine Aubry, «déterminé» pour François Fillon, «mort» pour Marine Le Pen : le chef de l'Etat a suscité de nombreux commentaires au sein de la classe politique, mardi soir.

L'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy, mardi soir, a suscité des réactions quasi-immédiates.

- Ségolène Royal : Stigmatisant «un président gravement inconscient de la gravité de la situation économique sociale et morale en France», elle a dit avoir trouvé «un président affaibli par ses échecs» et «discrédité par ses mensonges». «En l'écoutant, on comprend la colère des Français et on se dit que cette colère va encore monter», a estimé l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle.». Mercredi matin, sur RTL, elle a noté un «décalage inquiétant entre ce que disait le président de la République et la situation que vivent des millions de Français : la montée de la précarité, de l'insécurité...»

- François Bayrou : «Ce qui m'a le plus frappé, c'est que Nicolas Sarkozy a beaucoup parlé de lui, une forme de justification, une forme d'auto-analyse», a réagi le président du Modem. «Il a très peu parlé des Français, des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant