L'opposition des Allemands au Tafta grandit

le
0

BERLIN, 16 octobre (Reuters) - Près de la moitié des Allemands (46%) se disent hostiles au projet de zone de libre échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis, selon un sondage publié vendredi par l'institut Emnid. La précédente enquête Emnid, en février 2014, montrait que 25% seulement des Allemands interrogés s'opposaient au projet d'accord de libéralisation des échanges transatlantiques (Tafta ou TTIP). Dans le même temps, le soutien est passé de 39 à 34%. Les négociations à huis clos entre l'administration américaine et la Commission européenne reprennent la semaine prochaine à Miami. Les deux parties espèrent conclure d'ici la fin de l'année prochaine. Mais les opposants au Tafta redoutent qu'il ne porte atteinte à la démocratie et qu'il aboutisse à un abaissement des normes européennes en matière de santé publique, de sécurité des consommateurs et de protection de l'environnement. Samedi dernier, 150.000 personnes au moins ont manifesté dans Berlin pour exprimer leur rejeter. (voir ID:nL8N12A0Q6 ) Ses défenseurs affirment pour leur part que ce traité de libre commerce servira de contrepoids à la puissance économique de la Chine et qu'il serait porteur de 90 milliards d'euros de gains économiques de part et d'autre de l'Atlantique. La semaine dernière, la France a annoncé qu'elle proposerait de mettre un terme aux négociations avec les Etats-Unis si aucun changement substantiel dans les discussions ne survient en 2016. (voir ID:nL8N12722C ) (Tina Bellon; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant